Marcadau en mai.

Aktaes est un Team complet, il y a des skieurs, des snowboardeurs, des aurois, des toys, des hommes, des fem… ah non mais par contre y’a des jeunes et des vieux. Cette fois c’est la moyenne d’âge la plus élevée pour un trip Aktaes, 31 ans ! C’est le doyen qui nous raconte cette sortie du 3ème âge, Matthieu Pinaud.

La joyeuse bande de vieux !
De gauche à droite : Matthieu Pinaud, Benjamin Bonnave, Christophe Toujas et Denis Marc.

Quand j’ai proposé de partir en refuge, je pensais que certains « jeunes » allaient être motivés, vu qu’il y a gavé de neige dans nos montagnes et à basse altitude MAIS hélas la jeune garde avait de multiples occupations, entre les études, les rdv professionnels, les « demi » excuses, bref voilà l’équipe au complet pour 3 jours de sport intense… Benjamin « Bobi » Bonnave, Denis Marc et Christophe « La Touje » Toujas. Je complète cette joyeuse bande pour revenir avec des images de ce délire entre amis.

Panorama Marcadau
Panorama depuis la terrasse du refuge du Marcadau.

Je passerais les détails de la montée… Pour faire simple, on a mis 5 heures (certainement à cause de moi, c’est çà d’être le plus vieux, le plus gros et le plus chargé !) on a fait de multiiiiiples pauses essentielles pour ma survie.

Le refuge du Marcadau
Le refuge du Marcadau.

Le chemin pour accéder au refuge du Marcadau est fabuleux tout le long, des grands plateaux, des bonnes pentes et de la flore magique. L’arrivée se fait par le dessous du batiment et le panneau « 0h15 » fait énormément plaisir !

Arc en ciel en face du refuge.
Arc en ciel en face du refuge.

 

Le métier de shaper manque à Bobi.
Le métier de shaper manque à Bobi.

Il est temps de se poser, d’admirer les lieux et profiter de nos 2 jours restants dans la vallée. Malgré une météo changeante, nous comptons sur des éclaircies le lendemain pour faire quelques images, jouer avec les cailloux et pentes alentours. Le principe est de ne pas trop s’éloigner du refuge pour l’avoir en arrière plan.

Bobi
Bobi, l’homme orchestre !

Première soirée et bien sur Bobi nous fait le coup de l’homme orchestre, guimbarde, youkoulélé, flute et chant sont au programme. Pendant ce temps La Touje et Denis dansent… non, j’déconne.

A titre personnel je remercie énormément Evelyne pour le Compeed !

Les 3 Papy riders
Les Papy Riders

Lendemain matin, la météo n’est pas au beau fixe. Nous prenons le temps de petit déjeuner et les éclaircies pointent leurs rayons, c’est parti pour une journée multiactivités. Les 3 papy riders enchainent une petite pente sympathique en face du refuge puis un drop de rocher juste au niveau de la chapelle du Marcadau et un kick en face du refuge. Je vous garantis qu’il nous tardait l’apéro du soir après toute cette animation.

Bobi ride
Bobi avec en fond la chapelle du Marcadau.
Bobi avec le refuge
Bobi avec en fond le refuge du Marcadau.

Deuxième soirée, toujours cette ambiance magique avec les autres randonneurs et les gardiens du refuge. La fatigue commence à arriver et le lendemain le retour va être long…

Marche au Marcadau
Les papy savent marcher.

Mercredi matin, le moment est venu de repartir vers nos occupations sociétales, de repartir à la ville (ou plutôt au village), de quitter ce magnifique endroit. Nous mettrons que 3 heures pour descendre !

Le vignemale vu depuis le refuge du Marcadau
Le Vignemale vu depuis le refuge du Marcadau.

En résumé de ces 3 jours, nous avons passé de superbes moments au Marcadau tant au point de vue beauté des lieux que les rencontres généreuses sur place. Nous y repartirons, c’est sur, peut être que les jeunes se bougeront un peu plus le cul la prochaine fois, je suis sur que çà leur plaira.

La capitale c’est ici !

Voici le résumé en vidéo :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *